RECHERCHE ET MARAÎCHAGE BIOVisite à la station horticole de Bretagne Sud

Le pôle régional professionnel "bio" des chambres d'agriculture s'est retrouvé le 19 mai dernier à la Station Expérimentale Horticole de Bretagne Sud (SEHBS). Située à Auray (56), cette station de la chambre d'agriculture du Morbihan travaille sur le maraîchage avec des conduites de cultures en conventionnel et en bio.

Les producteurs participant à cette visite se sont montrés curieux et très enthousiastes de ce qu'ils ont vu et entendu, qu'ils soient éleveurs ou légumiers, en faisant le lien entre leurs observations et les questions qu'ils se posent sur leur exploitation.

Les producteurs participant à cette visite se sont montrés curieux et très enthousiastes de ce qu'ils ont vu et entendu, qu'ils soient éleveurs ou légumiers, en faisant le lien entre leurs observations et les questions qu'ils se posent sur leur exploitation.
- © TERRA

La station mène depuis 1972 des programmes expérimentaux répondant aux attentes des maraîchers de ce secteur géographique, notamment la commercialisation des produits en vente directe.
De ce fait, la diversification des espèces et des variétés proposées, associée à une bonne qualité gustative reste un axe majeur de travail.
Plusieurs essais sont également réalisés en conduite biologique sous tunnel. Ainsi, le procédé de biofumigation testé sur les tomates consiste à incorporer des crucifères dans le sol qui auraient une fonction nettoyante. L'essai sur la mycorhisation du poireau consiste à favoriser les échanges entre les racines de la plante et un champignon du sol apporté manuellement. Les résultats montrent une amélioration des rendements des cultures de tomates et de poireaux. Les plantes mycorhizées résisteraient mieux à certaines conditions culturales limitantes (stress hydrique notamment).


ABRI CLIMATIQUE

 

La station s'est par ailleurs équipée d'un abri climatique, système largement expérimenté en arboriculture, pour répondre à la problématique du bâchage en maraîchage. En effet, de nombreuses cultures de plein champ sont cultivées sous voiles protecteur pour lutter notamment contre différentes mouches des légumes (mouche de la carotte, mouche du chou etc...). Ces voiles sont coûteux, difficiles à installer de façon imperméable aux mouches et peuvent gêner les opérations de suivi sanitaire  de désherbage des cultures. Cet abri climatique pourrait constituer une alternative intéressante à l’utilisation de ces voiles avec un amortissement possible en 6 ans environ.
Enfin, la visite s'est terminée sur un essai portant sur l'incorporation du Bois Raméal Fragmenté (BFR), bois vert issus de l'élagage. Les résultats en tunnel semblent satisfaisants avec un taux de matière organique stable dans le temps. Ils sont plus discutables en plein champ, la gestion de l'eau de pluie restant problèmatique .
Une autre difficulté reste l'approvisionnement local en quantité suffisante..

 

Quelques données sur la station

La station répond principalement à trois missions: le conseil et le suivi auprès des maraîchers (SATEL), la formation de porteurs de projets et l'expérimentation.
Ainsi, pour accompagner les maraîchers et leur faire bénéficier des références acquises sur la station, il leur est proposé un suivi technique et économique  avec l'appui d'un conseiller spécialisé légumes frais.
La station propose également chaque année deux sessions de formations sur le maraîchage d'une durée de 10 mois. Cette année 30 candidats sur des projets bio sont formés.
En ce qui concerne l'expérimentation, les thématiques sont les suivantes:
Les essais sur les matériaux biodégradables à destination agricole
Les essais spécifiques à l’agrobiologie (BRF, essais varitéaux etc...)
L’amélioration de la  conduite culturale sous abris, de fraises et framboises
Les méthodes alternatives de protection des cultures
Les essais variétaux et itinéraires culturaux sur les tomates, melons et légumes adaptés à la zone littorale Sud Bretagne
La station possède 12 hectares de terres dont 4 ha réservés aux légumes frais. Cette station est en lien avec le CERAFEL et IBB. Ainsi les besoins exprimés par les producteurs sont étudiés au niveau régional pour disposer d'une cohérence régionale. Les résultats sont ensuite diffusés lors de la réunion annuelle ouverte à tous les maraîchers du Morbihan. Ils sont mis en ligne gratuitement depuis 2010 sur Synagri.

 

 

 
les adresses emails ne sont pas affichées dans les commentaires

Caractères restants - Le HTML n'est PAS accepté

Recopiez le code dans ce champ :
Code de sécurité anti spam charger un nouveau code

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises, qui n'engagent que leurs auteurs.

* = obligatoire !
Vous avez aimé cet article et vous désirez le faire connaître ?
Vous pouvez facilement intégrer un lien vers celui-ci sur votre site en copiant ce code : Permalien :
Cet article vous a plu ?
Retrouvez, chaque semaine, toute l'information dans votre journal Terra
Ne passez plus à côté de l'info : » Abonnez-vous

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Copyright 2014 - Groupe Reussir Terra.
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.

 

A VOIR

L'actualité de la semaine

 

La sélection vidéo

Plus de vidéos

Recherche par mots-clés

Les articles les plus...

Les derniers commentaires