Terra 18 janvier 2008 à 09h44 |

Vaches laitières : une fertilité à préserver

Holstiva, le syndicat Prim'Holstein, organise chaque année une journée technique. Après l'élevage des génisses, c'est à la reproduction des vaches hautes productrices que les éleveurs se sont intéressés le 15 janvier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le constat revient souvent dans les discussions d'éleveurs, les vaches hautes productrices sont de moins en moins fertiles. Lors de sa journée technique du 15 janvier, Holstiva a creusé la question. Depuis 1989, la fertilité est passée de 57% de réussite en 1er IA à 45% aujourd'hui. Aux Etats-Unis ou au Canada, ce taux n'en est plus qu'à 40%. "Il n'y a pas de grande différence de fertilité selon le niveau de production, note Alain Bourge, du Contrôle laitier. Il y a plus de variabilité entre les élevages eux-mêmes qu'entre les niveaux de production". La dégradation des résultats de reproduction a un impact économique direct. "On perd 15 €, avec une vache à 7.500 kilos, si l'insémination fécondante est décalée d'un mois", chiffre Alain Bourge. Pour une bonne conduite de la reproduction, le Contrôle laitier donne des indicateurs : réussite en 1e IA supérieure à 45%, moins de 2 IA par vache, plus de 80% de vaches fécondées, mise à la reproduction entre 50 et 100 jours après vêlage selon l'état.

Plusieurs facteurs viennent perturber la reproduction. Dans 30% des cas, ce sont des problèmes de conduite d'élevage et pour 15%, des problèmes sanitaires. Plus de la moitié des causes d'infécondité s'explique par l'alimentation et souvent par des déficits énergétiques. "Production et fertilité ne sont pas incompatibles si l'alimentation suit", estime David Rebours, nutritionniste. S'il est important de limiter l'amaigrissement et l'effet yoyo du poids, il faut aussi penser aux matières grasses, qui apportent non seulement de l'énergie mais aussi des acides gras essentiels, comme les Oméga 3. "Ces acides gras que l'organisme ne peut pas synthétiser sont importants pour la production d'hormones, comme la prostaglandine, explique le nutritionniste. Un déséquilibre alimentaire entraîne un déséquilibre hormonal et toutes ses conséquences sur la reproduction".

 

Attention à l'alimentation et au sanitaire

Certaines maladies - la BVD, la fièvre Q, la néosporose- et infections, comme les métrites, sont également des causes d'infertilité. Bien respecter les règles d'hygiène au vêlage, en cas d'avortement, isoler les délivrances, limiter les réservoirs et vecteurs de la maladie permettent de les contenir.

La détérioration des résultats de reproduction a amené les centres de sélection à plus intégrer  ces critères. Ainsi, depuis 2002, l'index fertilité des petites génisses est passé de 0,43 à 0,65 à l'Urcéo. L'index fertilité du taureau doit donc être un critère de choix. Depuis 3 ans, sur la zone Urcéo, la baisse de fertilité des Holstein semble stoppée et l'on est passé de 67,5% vaches fécondées en 2 IA maximum en 2003 à 69% en 2006.

Pour améliorer les résultats de reproduction, Amélis a testé la synchronisation des chaleurs. Cette méthode a permis de réduire de 6 jours l'intervalle vêlage/IA fécondante et d'augmenter de 4% le taux de vaches gestantes.

La journée technique d'Holstiva s'est poursuivie par la visite de l'élevage de Claude Chevé, à Guipry. Avec une moyenne d'étable supérieure à 11.000 kilos et 51% de réussite en 1e IA, l'éleveur concilie production et reproduction.

Cécile Julien

Réagissez à cet article

Attention, les messages sont limités à 1000 caractères.

Caractères restants :

*Votre adresse email ne sera pas affichée publiquement dans les commentaires.

Recopiez le code :

Code de sécurité anti spam

Rabenasolo Hantamala | 22 février 2008 à 15:59:17

Très cher Mr ou Mme! Je suis très interessée de l' article concernant la fertilité de la vache laitière et desire avoir des liens de correspondance avec vous à titre d' abonnement de revue ou des divers decouverts sur la reproduction de la vache laitière ;En tant qu' eleveurs et soignant à la fois pourrai-je avoir des conseils sur certains problème de reproduction de la vache laitière? merci et à bientôt Hanta

Rabenasolo Hantamala | 20 mars 2008 à 09:51:43

les articles à mon choix me servent à trouver des bonnes choses à pratiquer dans ma petite ferme ; et aussi aux autres éléveurs de vaches des solutions sur certains problèmes de la repoduction ; nous rencontrons des cas d'echec de bon résultat de L' IA dépuis que les holsteins s' intègrent dans nôtre zône d' élevage . Des avortement partout , des cas de mortaliltés considerable aussi . nous n' avons pas des outils de labo pour déterminer le diagnostic certain , et des pertes considerable aux éléveurs nouvellement ayant pris les holsteins à crédit ;que faire et pourrez vous intervenir à mon aide? Hanta

dimbinavela | 27 octobre 2008 à 12:48:38

Cher Mr ou Mme,les articles concernant les vaches laitières m'interesse beaucoup car c'est une de mes préoccupations sur mon sujet de Mémoire de fin d'étude.Sur ce,pouvez vous me donner un coup de main?Mon sujet concerne les vaches à Problème§!en attente de vos réponses favorables,je vous remercie beaucoup

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Terra
La couverture de la revue Terra n°460 | décembre 2014

Dernier numéro
N° 460 | décembre 2014

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS
Les brèves
Prochaine brève

8 brève(s) » voir toutes
À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui